Contactez-nous : 02 32 76 65 65

Calculer votre besoin en fonds de roulement (BFR) lors de l’élaboration du business plan

Le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) correspond à un besoin de financement à court terme. Concrètement, il s’agit du décalage de trésorerie lors d’un cycle d’exploitation : le laps de temps entre la constitution du stock (achat de matière première, de produits, etc.) et sa mise en vente. Mais comment calcule-t-on le BFR ? À quoi sert-il ? Peut-on gérer efficacement le BFR d’une entreprise ?

Comment calculer le BFR d’une société ?

Le Besoin en Fonds de Roulement est relativement simple à calculer. On fait la somme des créances clients et des stocks à laquelle on soustrait les dettes fournisseurs ainsi que les dettes fiscales et sociales :

BFR = [créances clients + stocks] – [dettes fournisseurs + dettes fiscales + dettes sociales]

Qu’indique le BFR ?

Le BFR représente pour les investisseurs un indicateur primordial de l’efficacité d’un business plan et de la bonne santé d’une entreprise. Il révèle la capacité d’une entreprise à :

  • Faire payer rapidement ses clients
  • Négocier des délais de paiement auprès des fournisseurs
  • Gérer efficacement les stocks

Les investisseurs recherchent ainsi un BFR faible, idéalement négatif. Plus une société peut négocier des délais avec les fournisseurs et plus elle pourra faire payer rapidement ses clients, plus son Besoin en Fonds de Roulement sera faible.

calculer besoins en fonds de roulement

Le BFR idéal ? Un BFR négatif !

Il est possible pour une entreprise d’avoir un Besoin en Fonds de Roulement négatif. Cela revient à avoir un délai de paiement des fournisseurs plus long que le temps d’encaissement des paiements clients. On observe généralement des BFR négatifs dans le milieu de la grande distribution, où le client paie immédiatement alors que les fournisseurs sont payés deux mois après la vente, ainsi que dans les sociétés ayant un business model basé sur des abonnements annuels (opérateurs téléphoniques, FAI, etc.).

Le BFR négatif est un atout majeur pour une entreprise. Pour les investisseurs, il signifie que la société n’a pas besoin de lever des fonds pour poursuivre sa croissance et financer des stocks.

Garder la maîtrise de son BFR

Pour maîtriser le BFR d’une entreprise et en faire un atout, il est important de respecter 3 règles majeures :

  • Encaisser plus rapidement le paiement des clients (via si besoin une signature d’acompte ou des relances clients)
  • Diminuer le montant des stocks et améliorer la prévision des besoins
  • Obtenir des délais de paiement importants auprès des fournisseurs (négocier avec eux, instaurer un climat et une relation de confiance).
Partagez cet article :
, ,

Laisser un commentaire