Contactez-nous : 02 32 76 65 65

Comment comptabiliser l’acquisition ou le développement d’un site Internet ?

La comptabilisation des sites Internet n’a rien de très facile. Il faut dire que selon le type de site web créé (actif ou passif) et selon que la conception soit interne à l’entreprise ou non, le traitement comptable sera différent. Aussi, voyons ensemble les principaux points à connaître.

Un site Internet : une immobilisation pour une entreprise ?

En comptabilité, une immobilisation correspond à « un investissement durable pour l’entreprise ». Aussi, tous les sites Internet ne peuvent prétendre être considérés comme des immobilisations incorporellesIl faut ainsi distinguer :

  • Les sites actifs à savoir les sites web participant aux systèmes d’information ou commerciaux (e-commerce, réservation en ligne, etc.) de l’entreprise
  • Les sites passifs qui sont une vitrine de l’activité de l’entreprise

Le site passif ne peut pas être considéré comme une immobilisation incorporelle. Le site actif peut en revanche l’être dès lors qu’il respecte les 4 critères suivants :

  • Il doit être porteur d'avantages économiques futurs
  • Il doit être identifiable
  • Il doit être contrôlé par l’entreprise
  • Son coût doit pouvoir être évalué

comptabilisation site e-commerce

La comptabilisation de l’acquisition d’un site Internet

Dès lors qu’une entreprise délègue à un professionnel la conception d’un site web, elle va devoir enregistrer cette opération dans sa comptabilité. 

S’il s’agit d’un site Internet faisant office d’immobilisation incorporelle, l’écriture comptable va consister en un crédit du compte « 401 — Fournisseurs » et un débit des comptes « 205 – Concessions et droits similaires, brevets, licences, marques, procédés, logiciels, droits et valeurs similaires » et « 44 562 – TVA déductible sur immobilisations ».

S’il s’agit d’un site Internet ne pouvant être considéré comme une immobilisation incorporelle, les dépenses liées à l’acquisition feront l’objet d’une comptabilisation en charges.

La comptabilisation de la réalisation d’un site Internet en interne

Une entreprise ayant pris la décision de concevoir en interne un site web pourra enregistrer cette opération dans sa comptabilité.

Les frais engagés dans la recherche seront automatiquement comptabilisés en charges. Il pourra en être différemment pour les frais de développement. En effet, s’ils peuvent être comptabilisés en charges également, ils pourront aussi apparaître dans un compte 205 quand le site web peut être considéré comme une immobilisation incorporelle.

L’amortissement d’un site Internet

Tout site Internet comptabilisé comme un actif doit être amorti sur une durée d’utilisation qui est fixée entre 3 et 5 ans.

Si vous souhaitez bénéficier de conseils personnalisés en comptabilité, il est recommandé de contacter un cabinet d'expert-comptable.

Partagez cet article :

Laisser un commentaire