Contactez-nous : 02 32 76 65 65

La comptabilisation et le fonctionnement d’une lettre de change

 

La lettre de change est un document commercial remis par un fournisseur à son client. C’est donc un moyen de paiement très utile à l’international. Cependant, son fonctionnement et sa comptabilisation sont spécifiques. Zoom sur la lettre de change et ses spécificités.

Qu’est-ce que la lettre de change ?

La lettre de change est une autorisation donnée par le fournisseur au débiteur de payer une certaine somme, à une date convenue. Ce document officiel constate la créance et fixe donc les modalités de paiement. Généralement, ce sont les transactions dites B to B, c’est-à-dire professionnels, qui sont concernées par cette pratiques. Il faut savoir que la lettre de change peut également s’appeler la traite ou la LCR. Elle doit comporter des mentions obligatoires, comme par exemple les informations relatives au paiement, aux parties concernées, ou encore la date d’échéance. Enfin, la lettre de change peut être éditée en format papier mais ce n’est pas obligatoire.

comptabilisation lettre de change

Comment comptabiliser la lettre de change ?

La lettre de change donne donc l’ordre au débiteur de régler une somme à une date convenue. L’acceptation est l’opération consistant à reconnaître la dette. Pour encaisser une lettre de change, il faut la remettre à la banque ou la télétransmettre. Le traitement comptable se déroule alors en deux étapes. Tout d’abord, lors de la réception de l’ordre de change, il faut débiter le compte 413 Effets à recevoir, puis créditer le compte 411 clients. Lors du paiement de la facture, il faut débiter le compte 512 Banques, et créditer le compte 413 Effets à Recevoir. Il est essentiel de comptabiliser la lettre de change dans les règles de l’art.

La lettre de change est pratique mais nécessite une comptabilisation spécifique pour l’entreprise comme pour celui qui la reçoit.

 

Partagez cet article :

One Response to "La comptabilisation et le fonctionnement d’une lettre de change"

  • comptabilité artisan
    11 avril 2017 - 11:02 Répondre

    Etre payé en lettre de change c’est loin d’être l’idéal pour les artisans et les petits entrepreneurs!

Laisser un commentaire