Contactez-nous : 02 32 76 65 65

Création de société : que choisir entre l’EURL et L’EIRL ?

Lors d'une création d'entreprise, plusieurs choix de statut juridique sont proposés comme L'EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) et L'EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée). Quels sont les différents avantages et inconvénients d’une entreprise à l’autre ? Voici quelques explications pour faire le bon choix.

Les formalités administratives

Chaque statut possède des formalités administratives plus ou moins complexes :

EURL

L’EURL, entreprise individuelle, a son patrimoine séparé du patrimoine personnel limitant ainsi votre responsabilité à vos apports. De plus, vous pouvez vous associer avec quelqu’un à un moment donné en passant en SARL. 

Pour créer une EURL, vous devez :

  • Rédiger des statuts, 
  • Apporter un capital,
  • Ouvrir un compte pour le dépôt des fonds,
  • Publier une annonce légale,
  • Enregistrer l’ensemble de votre dossier au greffe.

N’oubliez pas ! Déposez vos comptes sociaux au greffe du tribunal du commerce à la fin de chaque année. Si votre chiffre d’affaire est inférieur aux seuils requis, vous pouvez opter pour la franchise de TVA.

création de société

EIRL

L’EIRL permet de limiter les risques financiers du gérant en séparant son patrimoine personnel de celui de l’EIRL via une déclaration d’affectation. Avec ce statut juridique, vous créez un « écran fiscal » et paierez moins d’impôts. Pour monter votre EIRL, créez votre entreprise individuelle et réalisez une déclaration d’affectation de patrimoine auprès du:

  • Registre du commerce et des sociétés pour une activité commerciale,
  • Répertoire des métiers pour une activité artisanale,
  • Registre tenu au greffe du tribunal statuant en matière commerciale du lieu de votre principal établissement pour une activité libérale.

Les coûts de constitution 

Les coûts de constitution sont différents d’une entreprise à l’autre.

L’EURL

Plusieurs paiements sont demandés pour constituer une EURL : de 250€ à 850 € HT.

  • Annonce légale : entre 150€ HT et 250€ HT,
  • Rédaction des statuts : entre 0 € et 500 € HT (avec avocat)
  • Frais de greffe : prévoir 100 €

L'EIRL

L’EIRL à un coût de formalité d‘enregistrement beaucoup moins élevé qu’une EURL : entre 0 et 53,33 € (base 2016). De plus, si vous déposez votre déclaration d’affectation de patrimoine qui sépare biens personnels et professionnels en même temps que la demande d’immatriculation de votre EIRL, celle-ci sera gratuite.

 Si vous souhaitez être conseillé sur le statut à choisir entre l'EURL et L'EIRL pour votre société, n'hésitez pas à contacter notre cabinet d'expertise comptable Longuemart.

Partagez cet article :

Laisser un commentaire