Contactez-nous : 02 32 76 65 65

Quelles sont les règles relatives à la déductibilité des vêtements de travail ?

 

Les salariés l’oublient parfois mais leurs vêtements de travail peuvent ouvrir droit, sous certaines conditions, à des déductions fiscales. Qu’elles se répercutent sur l’impôt sur les revenus des personnes physiques ou bien sur l’impôt sur les bénéfices des personnes morales, ces déductions méritent d’être connues. Découvrons-les ensemble…

La déductibilité des vêtements professionnels pour les personnes physiques

Parce que l’impôt sur le revenu des personnes physiques est calculé sur les revenus après déduction des frais professionnels, les salariés ne doivent pas perdre de vue qu’il existe deux manières de les calculer :

  • Une déduction forfaitaire de 10% du revenu
  • Une déduction des frais professionnels pour leur montant réel. Dans cette seconde option, les frais de vêtement seront déductibles à la hauteur de leur prix d’achat. Attention toutefois à conserver précieusement les justificatifs d’achat pendant une période de 3 ans

reglementation deductabilité vetements de travail

La déductibilité des vêtements professionnels pour les personnes morales

Toute personne morale a la possibilité de déduire une charge de son résultat comptable pour peu que cette dernière ait un intérêt à la fois économique et financier. Les vêtements professionnels acquis par l’entreprise sont ainsi déductibles dès lors qu’ils sont spécifiques à la profession et que les preuves d’achat ont été conservées.

Les vêtements professionnels pouvant faire l’objet d’une déduction fiscale sont donc nombreux : chaussures de sécurité, blouse de laboratoire, robe d’avocat, vêtements isolants pour le manipulant des produits chimiques, vêtements avec bandeaux réfléchisseurs pour les employés exerçant en extérieur et sur des chantiers, équipements de protection divers (casque, gants, masque, etc…)

Bien que très généralistes, les bleus de travail comptent aussi parmi les vêtements professionnels dont l’acquisition peut être déduite des impôts.

En revanche, tous les vêtements de ville même marqués au nom de l’entreprise et portés dans le cadre de l’activité professionnelle ne sont pas déductibles puisqu’ils ne sont pas à proprement parler « spécifiques à la profession ».

La déductibilité des frais d’entretien des vêtements professionnels

S’il est possible de déduire des charges l’acquisition des vêtements professionnels, il est également possible d’en faire de même avec les frais d’entretien, nettoyage et blanchisserie inclus.

Le plus simple pour une entreprise est alors de conclure un contrat avec un pressing. Le montant exact des frais engagés est ainsi connu.

Partagez cet article :

Laisser un commentaire